Les dragées de Verdun

Publié le par Anna K.

Dragées de Verdun
Histoire
  La légende veut que la dragée fut inventée par un certain Julius Dragatus, confiseur romain qui enrobait les amandes et les épices de miel. Ces douceurs nommées "dragati" étaient distribuées à la foule les jours de fête.
La dragée fait son apparition en France, vers 1220, lorsque les croisés ramènent l'amande du Moyen-Orient.
Un apothicaire de Verdun a d'abord l'idée d'enrober ses médicaments d'une couche de sucre pour en masquer le goût et en faciliter la conservation. Cette technique, tout d'abord utilisée dans le domaine thérapeutique, est rapidement récupérée par un épicier de la ville pour enrober des amandes. 

Les dragées de Verdun sont alors appelées épices de chambres.

Très vite, la dragée devient populaire et est consommée à travers tout le royaume. Louis XIV ordonne même qu'en soient distribuées aux enfants des écoles à l'occasion des fins d'année. 

Au XVIIIème siècle, un nouveau procédé est créer, permettant de lisser l'enrobage de l'amande. Plusieurs dizaines de fabriquants s'installent alors à Verdun et l'activité est florissante.

Au XIXème, la fabrication s'industrialise et donne naissance à toute une variété de dragées : au chocolat, au nougat, à la nougatine...

A l'aube du XXIème siècle, Verdun allait voir son fleuron pâtissier disparaître avec la délocalisation de la dernière dragerie. Jusqu'à ce qu'un couple de verdunois ait un coup de cœur en 2000 et décide de reprendre l'entreprise. Il modernise l'usine historique pour la rendre accessible au public et profiter de la manne touristique de la ville : la dragerie accueille aujourd'hui 45.000 visiteurs par an.
Recette des dragées
  Primo, pour moi, les vraies dragées sont à base d'amande, quelle drôle d'idée d'y mettre du chocolat. Secondo, il existe une dragée spéciale : 3 fois plus grosse que les ordinaires et enrobée de multiples couches de sucre de toutes les couleurs. A chaque fois que vous sortez la dragée de la bouche, elle a changé de couleur et vous avez la langue multicolore : ce sont mes préférées.
Plusieurs ingrédients son utilisés pour confectionner une dragée  : amandes, sucre, sirop de glucose, épaississant-gélifiant, gomme arabique, gélatine et arôme artificiel.
L'amande qui constitue son noyau doit être d'excellente qualité. C'est pourquoi on choisit les avolas, qui viennent de Sicile : au format adapté -légèrement aplaties- elles se conservent très longtemps. Après avoir été sélectionnées, séchées et gommées, elles sont enrobées de sucre. Pendant cette opération qui dure une journée, l'amande reçoit de 30 à 60 couches de sucre successives. C'est le lissage qui donne à la dragée son aspect satiné.
Verdun  
  Verdun se situe dans le département de la Meuse. Elle est malheureusement connue pour la bataille qui y eut lieu, en 1916, lors de la Première Guerre mondiale et qui en fait la ville la plus décorée de France.

Pour aller voir la dragerie ou les cimétières américains : Verdun est à 80 kms de Metz, comptez une 50 aine de minutes.

Cliquez sur la carte pour l'agrandir et voir l'itinéraire

Publié dans Terre de Gastronomie

Commenter cet article

Cécile 10/02/2009 08:26

Encore une belle leçon d histoire que je ne connaissais pas.
Je suis en congés mais il y a tellement de vent et de pluie que ça m empêche de dormir, donc debout 7h30 youpi!! C est pas pour déplaire aux minous qui sont toujours content de me voir avec eux!!
Bonne journée à toi
Poutouxxxx dans le vent