Les papeteries Clairefontaine à Etival

Publié le par Anna K.

Je sais, nous ne sommes plus en Moselle, mais dans les Vosges. Clairefontaine est une grande entreprise régionale qui a fêté ses 150 ans d'existence en 2008 ; il est donc intéressant d'en parler.

L'histoire commence en 1848, lorsque Jean-Baptiste Bichelberger choisit d'installer sa papeterie à Etival. Les raisons de ce choix : la proximité du bois et de l'eau (la Meurthe), deux ressources fondamentales pour la fabrication du papier.

Son entreprise est prospère (non pas youp la boum, restons sérieux) : elle est même côté à la Bourse de Nancy en 1910.

La production s'arrête durant la première guerre mondiale, puis elle repart menée par Léon Daridan.

La deuxième guerre lui sera par contre bien plus dommageable.

Elle est alors reprise en main par Paul Nusse, en 1950.

Il décide de relancer l'affaire et d'en faire un marque reconnue avec son image, son style et son logo.

Celui-ci représente Rebecca portant une amphore.

Logo Clairefontaine

Clairefontaine connaît alors une forte croissance grâce à la modernisation de ses machines à papier et aux rachats d'autres papeteries : Quo vadis et Rhodia.

Grâce à cette stratégie, la crise des papetiers en Europe et plus spécifiquement dans les Vosges ne l'atteint pas.

Aujourd'hui le groupe est dirigé par les héritiers Nusse : chacun dirigeant un secteur. S'il est coté en Bourse depuis 1987, le groupe papetier reste détenu à 80 % par la famille.

Se rendre à Etival-Clairefontaine : la commune se situe juste derrière Raon-L'Etape, comptez 130 km et 1h30 de route.

Pour voir l'itinéraire en taille réelle, cliquez sur l'image

Publié dans Terre de Travail

Commenter cet article

L'école Claudine 29/07/2015 19:28

Vous avez oublié Mr Paul Lecole dans la création de cette papeterie

estrade 07/07/2015 22:20

Qui sont les choserot?

estrade 07/07/2015 00:47

D ou vient le nom de choserot soit disant hériter des papeterie clairefontaine merci de répondre