Les macarons de Boulay

Publié le par Anna K.

Histoire 
  Le macaron est un dérivé de la meringue, il se fabrique donc à partir de :
  • poudre d'amande,
  • de sucre et
  • de blancs d'œufs.
Le macaron apparaît en Italie au Moyen-Age et va se répandre en Europe où, selon les pays et régions, il va évoluer vers de nouvelles formes et saveurs.

A la Renaissance, il arrive en France  et devient une spécialité dans plusieurs régions :
  • Au Pays basque, à Saint-Jean-de-Luz, le macaron est apparu sous l'impulsion d'un pâtissier, M. Adam, qui en offrit à Louis XIV pour son mariage en 1660. Depuis lors, les descendants du pâtissier perpétuent la tradition.
  • A Paris, il est composé de deux gâteaux ressemblant à des macarons accolés et garnis de ganache. Son créateur est le pâtissier Pierre Desfontaines, au début du XXème siècle.
  • En Lorraine, le macaron est apparu sous l'égide des Dames du Saint-Sacrement. Sa recette - au parfum d'amande, à la croûte croquante et fondants à l'intérieur - est tenue secrète depuis le XVIIIème siècle.
  • A Boulay, la recette des macarons est apparue en 1854 sous la cuillère du couple Lazard. Ils constituent la spécialité de la ville de Boulay. Le secret de fabrication, jalousement préservé, est transmis de génération en génération jusqu'en 1963, date à laquelle il est confié à la famille Alexandre, la seule à produire aujourd'hui ces macarons, dans la plus pure tradition artisanale.
 
Recette des macarons de Boulay

ou la plus proche puisqu'elle est secrète

Temps de Préparation 10 minutes
Temps de Cuisson 15 minutes maximum
Difficulté Facile
Ingrédients 4 blancs d'oeufs
375 ml de sucre granulé fin
750 ml d'amandes
1 pincée de sel
Préparation
  • Monter les blancs d'oeufs en neige avec une pincée de sel
  • Oter la peau des amandes
  • Broyer les amandes avec le sucre
  • Incorporer les blancs d'oeufs
  • Poser une feuille de papier sulfurisé beurrée sur une plaque à biscuits
  • Déposer le mélange sur la feuille de papier beurrée de la plaque avec une cuillère en espaçant les tas pour permettre leur gonflement
  • Mettre la plaque au four (au milieu) avec thermostat à 200° pendant 12 minutes
  • Vérifier régulièrement la cuisson
  • Sortir du four les macarons lorsqu'ils sont encore blancs, comme une meringue
  • Décoller immédiatement les macarons avec une spatule
  • Laisser refroidir sur une assiette
  • Les ranger dans un contenant hermétique afin de les garder moelleux plusieurs 3 semaines.
Plan de Boulay
  Boulay est une sous-préfecture du département de la Moselle.
Au XIIème siècle, la ville était capitale du comté de Boulay, dépendant du duché de Lorraine.
En 1620, pendant la Guerre de Trente Ans, elle est attaquée par le Prince de Condé sur l'ordre de Richelieu.
Durant la seconde guerre mondiale, une grande partie de la ville est détruite.

Pour vous y rendre : Boulay est à 30 km de Metz, comptez 30 minutes.

Pour voir l'itinéraire en taille réelle : cliquez sur la carte pour l'agrandir 

Publié dans Terre de Gastronomie

Commenter cet article

lory 12/05/2009 11:17

miamh...comme c'est bon!!

Jean Michel 12/03/2009 19:29

Vraiment un plaisir de naviguer sur ton nouveau blog Annak super ta page d'accueil ... t'inquiète pas pour tes visites de mon côté c'est pareil en ce moment !! passe une très bonne soirée gros bisous :)

Cafrano57 11/01/2009 17:14

Merci de ton invitation : je vais de ce pas m'inscrire, à moins qu'il faille être parrainé ?

Anna K. 18/01/2009 07:27


Bonjour Cafrano :) non il suffit de remplir le formulaire http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/18/88/92/Formulaires/Formulairedinscriptionblogs57.html et me l'envoyer


Cafrano57 04/01/2009 12:44

on va tester merci pour la recette

Anna K. 10/01/2009 09:26


Bonjour :) lenteur des serveurs, je ne peux pas te laisser de message sur ton blog.
Ca te dirait de faire partie de la Communauté des blogs de Moselle ?


stella:0040: 26/11/2008 09:55

Bien que diabétique et interdite de sucreries, les gâteaux et autres douceurs sont mon péché mignon : combien de fois je transgresse .... au grand désespoir de mon médecin.
Donc le macaron, miam miam miam !
Allez, je vais essayer d'oublier pour aujourd'hui et de penser à poireaux, carottes, pommes de terre, céleri, navet : je vais me faire une bonne soupette.
Bises

Anna K. 27/11/2008 09:25


Il n'y a que la cuisine qui t'intéresse ;) les sucreries sont aussi mon pêché mignon :)