Le château de Courcelles à Montigny-lès-Metz

Publié le par Anna K.

Le château de Courcelles se trouve sur la commune de Montigny-lès-Metz. Il a été construit en 1713 par le conseiller secrétaire du Roi : Charles Joseph de Courcelles.

Notons qu'en 1744, lorsque Louis XV tombe malade à Metz (nous avons narré cette histoire dans l'épisode de Metz), c'est dans ce château qu'il passera sa convalescence.

Le château de Courcelles à Montigny-lès-Metz
Au cours des siècles de nombreux propriétaires s'y sont succédés, d'abord rapidement :
  • en 1748, le château est vendu à Mathurin Antoine Goussaud, seigneur de Villers-Laquenexy,
  • en 1762, les Chastel de Villemont l'acquièrent,
  • puis en 1776, les Lecomte d'Humbepaire,
  • et, en 1781, les Michelet, seigneurs de Vatimont.
Enfin, en 1802, Pierre Charles Baudinet de Courcelles acheta le château. Le château resta propriété de la famille,  jusqu'en 1949 :
  • Son fils, Victor de Courcelles fit carrière dans l'armée avant de revenir vers 1828 à Montigny, où il fut maire plusieurs fois.
  • Son propre fils, Gustave de Courcelles ne put exercer aucune fonction à Montigny, devenue allemande après 1870, car il était, lui aussi, militaire français.
  • Henri de Courcelles, fils de Gustave, hérita du château sans pouvoir d'abord en profiter : lui aussi étant militaire français et Montigny toujours sous annexion allemande. Il démissionna afin de s'en occuper, mais il reprit volontairement du service en 1914, bien qu'il eût dépassé la limite d'âge pour porter les armes. Il retrouva son bien en 1918, lorsque la région revint française. Il céda sa propriété à la ville de Montigny en 1949.
Le site fut classé Monument historique en 1950.

La municipalité envisagea plusieurs solutions pour le bâtiment :
  • y installer une maison de retraite, un restaurant...
  • le démolir...
  • en fin de compte, le château resta longtemps inoccupé ou sous-utilisé ...
jusqu'en 2002, date à laquelle la municipalité décida de le restaurer.

Publié dans Terre de Patrimoine

Commenter cet article

Le chevalier Dauphinois 01/02/2009 07:47

Je comprends maintenant pourquoi Metz est parfois nommée "la petite Nice" et aussi pourquoi il y a du soleil sur cette photo.... Le Roi soleil a laissé son empreinte dans cette province !
Encore un exemple d'un bâtiment classé aux MH mais qui n'interesse personne et dont le futur est incertain.

Dans 8 siècles, peut être sera il une ruine que je photographierais et mettre dans mon blog....?!