La pierre de Norroy

Publié le par Anna K.

Après la pierre de Jaumont et le grès de Niderviller, continuons notre exploration des carrières qui ont fourni les matériaux nécessaires à la construction des édifices mosellans.

Rendons-nous maintenant en Meurthe-et-Moselle, à Norroy lès Pont-à-Mousson, petite commune située à 4 km au nord de Pont-à-Mousson. Ses carrières étaient parmi les plus actives du département.

Dès les premiers siècles de notre ère, les Romains extraient la pierre de Norroy et l'exportent au loin (Strasbourg, Mayence ...). Grâce à la proximité de la Moselle, les pierres de la carrière peuvent être transportées sur de longues distances vers le nord. Elles ont servi en particulier à construire le rempart gallo-romain de Cologne, en Allemagne et plus près de nous l'aqueduc romain de Gorze.

De nos jours, ces carrières ne sont plus exploitées : elles étaient épuisées avant la fin du XIXe siècle.

La pierre de Norroy est une pierre calcaire blanche à grain fin.

Les pierres calcaires sont des roches sédimentaires qui sont constituées d'un ensemble de fossiles et/ou de fragments comme des grains de quartz ou des billes de calcaire.

Ce sont des pierres relativement tendres, faciles à travailler. Elles peuvent être utilisées à l'intérieur comme à l'extérieur. Ces pierres calcaires ne peuvent généralement pas être polies.

Publié dans Terre de Travail

Commenter cet article