La République d'Alsace-Lorraine

Publié le par Anna K.

Ni Allemand ni Français ni neutre !

Nous avons vu que les révoltes, qui naissaient en Allemagne, pouvaient se propager à l'Alsace et la Lorraine (la rusticiade), en voici un autre exemple :

L'histoire commence à la fin de la Première Guerre mondiale, le 30 octobre 1918, en Allemagne. Il faut se souvenir qu'à cette époque les théories révolutionnaires envahissent l'Europe. Une mutinerie a lieu à Kiel dans la Marine Impériale allemande. Les marins prennent le contrôle du port et sont rapidement rejoints par les ouvriers et les syndicats. Dans les jours qui suivent, la révolte se répand tout le pays ; des conseils d'ouvriers, de paysans et de soldats s'emparent du pouvoir. En Allemagne, cette révolte signe la fin de l'Empire allemand, du Royaume de Prusse et de la monarchie des Hohenzollern.

Pendant ce temps, environ 15.000 marins d'Alsace et de Lorraine qui servaient dans la Marine Impériale rentrent chez eux. Nombre d'entre eux ont pris part à l'insurrection de Kiel et restent imprégnés de ces idées révolutionnaires.

Ils arrivent le 9 novembre 1918 à Strasbourg - le lendemain de l'annonce de la proclamation de la République des conseils de Bavière.
Ils sont accueillis place Kléber par des milliers de manifestants.
Strasbourg 1918
Le 10 novembre,  ils prennent le contrôle de Strasbourg, Colmar, Mulhouse, Sélestat, Haguenau, Schiltigheim, Bischwiller, Molsheim, Erstein et Saverne. Des drapeaux rouges sont hissés dans chacune de ces villes.

Le 11 novembre
, l'Armistice est signée. Elle prévoit une période de transition entre le départ des autorités allemandes et l'arrivée des autorités françaises. Les révoltés vont en profiter  pour établir un Conseil des soldats et ouvriers.

La République d'Alsace-Lorraine vient de naître.

Son organisation politique se base sur la démocratie de conseil : une forme de démocratie directe dans laquelle les travailleurs exercent au plus près le pouvoir politique. Celui-ci n'est alors plus confisqué par l'État.

Mais le rêve est de courte durée.

Dès le 17 novembre, l'armée française marche sur Mulhouse et occupe la ville. Le 18 novembre, elle occupe Colmar, Ribeauvillé, Obernai et Sélestat. Le 21 novembre, elle est à Strasbourg.

Le 22 novembre 1918,
la France annexe l'Alsace-Lorraine, c'est la fin de la République d'Alsace-Lorraine.

La République de Metz aura duré plus de 3 siècles, la république d'Alsace-Lorraine n'aura duré que 11 jours.

Publié dans Terre d'Histoire

Commenter cet article

Alain L 19/09/2015 01:44

il faut quand même préciser l'évolution du statut de reichland (terre d'empire) vers un lander comme les autres landers allemands avec une première étape qui est la constitution du 31 mai 1911 qui fixe les bases de la légitimité de l'indépendance de la république Alsace Moselle de 1918 et également l'existence d'un drapeau adopté par le parlement d'Alsace Moselle le 25 juin 1912 (drapeau rouge et blanc (rot un wiss) alsacien complèté d'un croix de lorraine or) La belle histoire de France oublie bien des détails qui dérangent..... En Allemagne, notre constitution non abrogée par l'empreur est toujours en vigueur

Le Chevalier Dauphinois 20/01/2009 12:33

Voilà un morceau de notre histoire que je ne connaissais point....

houba 19/01/2009 15:42

mais on y a gardé des avantages !!! bonne journée

MAMY ANNICK 19/01/2009 11:30

ce sont des dates qu'il faut se souvenir, mais il faut aussi espérer que toutes ces guerres un jour ne seront qu'un mauvais rêve - je te souhaite une bonne journée, ici (La Manche) tempête depuis hier soir - bisous d'amitié Mamy ANNICK