Adrienne Thomas

Publié le par Anna K.

Sa vie et son oeuvre
  Adrienne Thomas est née le 24 juin 1897 à Saint-Avold et décédée le 7 novembre 1980 à Vienne.

La Moselle étant alors annexée, Hertha Adrienne Strauch, son vrai nom, était allemande. Ce qui explique qu'elle soit méconnue en France. C'est dommage car le personnage est très intéressant.

Elle a d'abord vécu à Saint-Avold pendant 7 ans, ses parents y possédaient un commerce puis à Metz où son père était en garnison.

A la déclaration de guerre, en août 1914, elle s'engage comme volontaire de la Croix-Rouge, elle a 17 ans et cette expérience va marquer son oeuvre littéraire : va-et-vient ininterrompu des trains où s'entassaient les soldats allemands ou français prisonniers, blessés ou morts.

En 1916, elle retourne à Berlin avec sa famille.

En 1930, elle écrit Die Katrin wird Soldat - Catherine soldat : c'est un des premiers romans antiguerre de l'époque. Il la rend célèbre du jour au lendemain et est traduit en 16 langues. Sa parution en France est préfacée par Jean Giraudoux.

Mais d'origine juive, ses livres sont interdits par les nazis et brûlés : ils figuraient sur la liste noire, où l'on compta quatre-vingt noms d'auteurs.

En 1933, pour fuir le nazisme, elle est obligé d'émigrer en Suisse, puis en France, puis en Autriche.

En 1938, l'Anschluss la contraint à nouveau à fuir à travers l'Europe. Finalement, elle regagne Paris où seule la chance lui permet de ne pas se retrouver dans un train pour Auschwitz. Après son bref internement en France au camp de Gurs au printemps 1940, elle parvient à fuir aux Etats-Unis avec l'aide de l'Emergency Rescue Committee.

En exil, elle épouse en 1941 le politicien autrichien et vétéran d'Espagne Julius Deutsch, fondateur de la ligue de défense sociale-démocrate et meneur du soulèvement de 1934 à Vienne.

Le couple retourne en Autriche en 1947.

Adrienne romança ses expériences d'exil dans :

  • Die Katrin wird Soldat - Catherine Soldat (1930)
  • Dreiviertel Neugier - les trois quarts de la curiosité (1934)
  • Katrin! Katrin! Die Welt brennt! - Catherine ! le monde est en flammes (1936)
  • Andrea. Andrea. Erzählung für Jugendliche - Récit pour les jeunes (1937)
  • Viktoria. Victoria. Erzählung für junge Menschen - Récit pour les jeunes (1937)
  • Wettlauf mit dem Traum - Course avec le rêve (1939)
  • Von Johanna zu Jane - De Johanna à Jane (1939)
  • Reisen Sie ab, Mademoiselle! - Voyagez Mademoiselle (1944)
  • Ein Fenster zum East River - Une fenêtre sur East River (1945)
  • Da und dort - Ici et là (1950)
  • Ein Hund ging verloren - Un chien perdu (1953)
  • Markusplatz um vier - Quatre pour la place Saint-Marc (1955)
Auteur de nombreux autres ouvrages, elle est considérée comme l'un des piliers culturels de l'humanisme pacifiste en Europe.

Sa mémoire reste honorée en Autriche depuis sa mort en 1980.
Saint-Avold
  Saint-Avold est une petite ville qui se situe à 40 km à l'est de Metz et où l'on peut voir l'abbatiale Saint-Nabor.

Depuis quelques années, la ville a créé le prix "Adrienne Thomas" en l'honneur de l'écrivaine. Il est décerné chaque année à de jeunes historiens.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

houba 05/01/2009 23:09

effectivement je ne la connaissais pas ! interessant ton article.
il neige à metz?verglas? ici chose rare la neige tombe ce soir !!

MAMY ANNICK 05/01/2009 15:27

les vacances sont terminées, de bons souvenirs de cette semaine à la neige en famille ; une nouvelle année commence, donc je viens te souhaiter une bonne année 2009 et surtout une bonne santé - bisous d'amitié Mamy ANNICK

PS Je m'excuse mais pour une fois, je fais un copier/coller

Cécile 05/01/2009 14:50

un ti coucou pendant ma journée de repos. j en profite pour aller voir tout le monde et dieu sait que vous êtes de plus en plus nombreux.
j espère que les fêtes se sont bien passées pour toi et les tiens.
plein de bisous enneigés