L'église et le palais abbatiaux de Gorze

Publié le par Anna K.

Suivant une légende, Saint Clément (celui du Graoully), premier évêque de Metz, fonda un ermitage à Gorze au IIIème siècle.

Saint Chrodegand, évêque de Metz de 742 à 766, fonda à son tour une abbaye bénédictine.

Grâce aux riches donations des souverains carolingiens, l'établissement prit bientôt un essor considérable, autant par l'étendue de son territoire, la terre de Gorze, que par son rayonnement spirituel. Son école d'enseignement monastique était renommé.

Les abbés, véritables princes, frappaient monnaie et participaient à l'élection du maître-échevin de Metz.

Un bourg s'établit autour du monastère, riche et à l'abri de fortifications puissantes.

La ville connut une grande prospérité, jusqu'au XIIème siècle. Après quoi son déclin commença.

En 1552, elle était défendue par les Impériaux lorsque les troupes françaises l'assiégèrent, la prirent et abattirent ses murailles.

Trente ans plus tard, le duc Charles de Lorraine dit démolir l'abbatiale et, en 1609, les dernieres vestiges des bâtiments claustraux furent rasés.

Restaurée au XIXème siècle, l'église - ancienne abbatiale, offre un curieux caractère par le contraste entre son extérieur roman et son architecture intérieure gothique. Cette dernière appartient à la fin du XIIème siècle ou au début du XIIIème siècle.

Un dôme bulbé surmonte le clocher du XIIIème siècle.
Eglise de Gorze
Le Palais abbatial, bâti en 1696 par Eberhard de Loewenstein, abbé de Gorze, abrite actuellement un  hospice.
Le Palais abbatial de Gorze

Publié dans Terre de Patrimoine

Commenter cet article

mrcafe 27/12/2008 22:44

tout a fait charmand le toit de cette église , bise anna :0048: