L'abbaye de Bouzonville

Publié le par Anna K.

Abbaye de BouzonvilleBouzonville, l'ancienne Bozonis villa ou Busendorf, gros bourg sur la Nied française, était autrefois le siège d'un baillage s'étendant sur 180 villages.

La fondation de l'abbaye bénédictine de Bouzonville remonte à l'an 1033, par le Comte Adalbert d'Alsace et son épouse Judith.

Adalbert ayant rapporté des lieux saints un fragment de la vraie croix, cadeau du patriarche de Jérusalem, il déposa la relique dans l'église de l'abbaye. Le sanctuaire fut alors dédié à la Sainte-Croix, en janvier 1034, par Thierry, évêque de Metz.

Les princes de la maison de Lorraine se considérèrent de tous temps comme les fondateurs de l'abbaye et lui manifestèrent leur générosité. Le pape Léon IX, leur parent, visita le monastère en 1049, il lui remit de riches présents et lui accorda de grands privilèges.

En 1345, le feu dévora entièrement l'église. On reconstruisit alors le monument actuel, qui après un nouvel incendie le 19 mai 1683, fut remanié et agrandi tel que nous le voyons de nos jours.

L'église paroissiale de Bouzonville était alors celle de Vaudreching. En 1768, le titre se trouva transféré au sanctuaire que l'on devait construire à Bouzonville. Cela n'eut pas l'heur de plaire aux paroissiens de Vaudreching : ils interjetèrent appel à cette décision. Douze ans plus tard, en 1780, le parlement de Nancy leur donna raison. De nouvelles instances n'aboutirent en 1786 qu'à la création d'un vicariat résident avec obligation d'édifier une église. Les officiers municipaux de Bouzonville en appelèrent au métropolitain de Trèves.

Mais la Révolution survint et supprima l'abbaye, libérant ainsi l'église abbatiale qui put enfin devenir paroissiale après le rétablissement du culte. Un hôpital occupa les bâtiments conventuels.

Publié dans Terre de Patrimoine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hirondelle 26/12/2008 00:53

J'ai du retard, j'ai dur et tard! Je reviendrai pour lire tous tes articles que j'ai raté. Ca me fait déjà tellement plaisir de voir un ptit bout de bouzonville...Je te souhaite de très bonnes fêtes, Annak. A bientôt. Bises