Buffalo Bill à Metz

Publié le par Anna K.

William Frederic Cody, dit Buffalo Bill, est né en 1846 à North Plate aux Etats-Unis. Il meurt en 1917 à Denver et reste une figure emblématique de la Conquête de l'Ouest pour diverses raisons :
  • ses aventures touchent aux principaux mythes de l'Ouest américains : les convois de bétail, la ruée vers l'or, la guerre civile, les guerres indiennes, l'épopée du Pony Express et celle des chemins de fer.
  • Et surtout, il entre dans la légende grâce à l'écrivain Ned Buntline qui raconte ses aventures.

A la mort de son père, Buffalo Bill devient chef de famille. Il a 11 ans et doit travailler : convoyeur, chasseur de castors, chercheur d'or, messager à cheval pour le Pony Express.

À dix-huit ans, il entre au 7e Régiment des Volontaires du Kansas et joue le rôle d'espion contre les généraux confédérés, pendant la Guerre de Sécession.

La guerre finie, en 1866, il devient éclaireur. Puis, il est engagé comme fournisseur de viande de bison pour les ouvriers du chemin de fer Kansas Pacific. Son surnom apparaît à cette période : buffalo signifie bison.

De 1882 à 1912, il organise et dirige le spectacle le plus populaire au monde : le Buffalo Bill's Wild West Show.


C'était un spectacle étonnant pour l'époque, destiné à recréer l'atmosphère de l'Ouest américain dans toute son authenticité. Les scènes de la vie des pionniers illustraient des thèmes tels que la chasse au bison, le Pony Express, l'attaque d'une diligence et de la cabane d'un pionnier par les Indiens, la présence de vrais indiens constituant le clou du spectacle.

Une tournée le conduit lui et sa troupe dans toute l'Amérique du Nord et en Europe. Il connait un immense succès à Paris où le spectacle est présenté pour la première fois en 1889. Pendant cette première incursion en France, il ne se produit qu'à Paris, à Lyon et à Marseille

En avril 1905, pendant son deuxième passage dans l'hexagone, il joue aux pieds de la Tour Eiffel pendant trois mois et devant un public de plus de trois millions de spectateurs. Il reste en France deux ans visitant 120 villes dont Metz (1906) :

Là, le cirque s'était installé sur un terrain militaire au Ban-Saint-Martin : la plaine de Manoeuvre entre l'avenue Henri II et la route de Plappeville. Le spectacle se déroulait à ciel ouvert et nécessitait beaucoup d'espace.

Le cirque se présentait sous forme de "stade rectangulaire" bordé de tentes sous lesquelles étaient placées des gradins.

Il y eut 4 représentations : en début d'après-midi et de soirée.

Pour voir le plan du quartier en taille réelle : cliquez sur la carte pour l'agrandir 

Publié dans Terre d'Histoire

Commenter cet article

theophile 12/09/2015 20:23

bonjour pouvez me donné le nom de la belle mere de buffalo bill

Rouen1900 06/01/2015 23:36

Buffalo Bill est également passé à Rouen en 1905 :
http://rouen1900.unblog.fr/2015/01/06/1905-buffalo-bill-et-son-cirque/

Armand Bemer 12/08/2009 12:09

Merci de cette confirmation
Saviez-vous que parmi d'autres visiteurs illustres il y eut l'écrivain anglais DH LAWRENCE, auteur de l'Amant de Lady Chatterley, pendant la période de l'annexion où il courtisait la femme d'un officier allemand en garnison à Metz?
Bonne suite
Armand B

Le chevalier Dauphinois 09/11/2008 10:52

William est venu dans ta cité ?... Et l'as tu vu ?.... (heu, zut, ce n'est point délicat de demander l'âge d'une princesse).
J'avais su qu'il avait joué à Paris, mais je ne connaissais pas cet anecdote... Merci belle Lorraine (Bacall ?)

Anna K. 12/11/2008 09:27


Je ne suis pas assez vieille :(


houba 09/11/2008 00:18

et bien je savais pas tout ça !

Anna K. 09/11/2008 10:13


C'est une anecdote amusante comme je les aime