Les colons lorrains en Algérie

Publié le par Anna K.

Le 31 Janvier 1830, le gouvernement français, dirigé par M. Polignac, décida de lancer une expédition contre l'Algérie. La raison officielle était qu'il fallait punir ce pays après que le dey eut insulté le consul de France, et froissé l'honneur français, en lui portant un coup de son chasse-mouches, lors d' une audience diplomatique.

Après des combats acharnés et de lourdes pertes subies de part et d'autre, le gouvernement algérien capitula le 5 Juillet 1830.

L'administration française commença alors à réfléchir aux moyens de renforcer la présence française  en Algérie : on décida d'encourager l'immigration de colons.

De 1830 à 1962, plusieurs milliers de personnes en mal d'aventure ou de ressources arrivèrent de France.

Parmi elles, les Alsaciens et les Lorrains, dont l'Histoire a surtout retenu la migration postérieure au conflit franco-prussien de 1871 et à l'annexion. Pourtant, dès 1845, la population venue d'Alsace et du nord de la Lorraine a représenté environ 20% de la population française d'Algérie :

  • Les vagues les plus importantes correspondent aux années 1830 à 1860, celles de la conquête militaire et de la colonisation.
  • L'émigration vers l'Algérie se ralentit dans les années 1860-1870, à cause de la politique impériale du "Royaume arabe", qui veut substituer la colonisation de capitaux à la colonisation de peuplement, en supprimant les concessions gratuites de terres.
  • Une relance s'est produite à partir de 1871, pour des raisons politiques : l'Assemblée nationale vote des crédits pour installer en Algérie sur 100.000 hectares les Alsaciens et Lorrains des territoires annexés par l'empire allemand. Ils ont deux ans pour opter pour la France à condition d'émigrer en renonçant à leurs biens.
  • Puis à partir de 1893, les chiffres de l'émigration retombe quand les naturalisés alsaciens-lorrains sont désormais recensés à part des autres sujets allemands.
Au total, même si l'Algérie a reçu entre 12.000 et 15.000 immigrants alsaciens-lorrains de 1871 à 1914, elle en avait reçu davantage avant la perte des trois départements : on estime à plus de 33.000, le nombre d'immigrants alsaciens et lorrains de 1830 au début du XXème siècle . La motivation patriotique n'est donc pas la raison première de cette migration.

Les noms des villages créés en Algérie jalonnent cette page d'histoire : Strasbourg , Belfort, Kléber, Dombales....

Publié dans Terre de Migrations

Commenter cet article

houba 12/03/2009 21:00

je précise j'ai bien mis dans le css : #ln_1 .column_content {width:95%} et non CSS#ln_1 .column_content {width:95%}

houba 12/03/2009 20:49

merci anna k pour ton aide, j'ai rajouté :CSS#ln_1 .column_content {width:95%} j'ai fait des modif 97% 99% ss ie ça me fait disparaitre complètement ma colonne droite des article. j'ai mis ce code qu'en css article idem puis dans tous les css idem.
bizarre que tu vois ma colonne droite, le problème n'est pas sur tous les articles mais que sur quelques un si tu vas dans info diverses sur le lab tu verras le problème en page 2 puis 3 et 4. t'es vraiment sur de la voir cette colonne de droite?
une autre idée peut être

pierrot 11/03/2009 05:45

et du coup (?) en 1870 y a pleins d'algériens qui sont venus s'installer en nouvelle calédonie!

Anna K. 12/03/2009 10:51


C'est vrai ? c'est intéressant à savoir