Les incarcérés d'Ehrenbreitstein

Publié le par Anna K.

Il existe peu de traces de ces évènements survenus en Moselle à l'aube de la première guerre mondiale. Rappelons que le département est alors sous annexion allemande depuis le traité de Francfort, signé le 10 mai 1871.

L'état de danger de guerre est proclamé le 31 juillet 1914. Il instaure le régime de l'état de siège et confie de multiples pouvoirs aux autorités militaires.
Les généraux des armées prussiennes, n'ayant qu'une confiance très limitée dans le "patriotisme germanique" des annexés, tiennent à jour deux listes des sympathisants au régime français. Elles recensent :
  • pour l'une les indésirables à expulser
  • et pour l'autre les opposants à interner.
Dès ce jour :
  • les trois journaux de langue française sont interdits, une partie de leurs journalistes - dont ceux du Courrier de Metz, un journal catholique mais indépendant de l'Evêché - est arrêtée,
  • ainsi qu'une fraction du clergé messin accusée de contribuer au "réveil national" en Moselle,
  • et des notables suspects d'être hostiles au Deutschtum (germanisme),
Ils sont déclarés adversaires à la patrie et déportés à la forteresse d'Ehrenbreitstein.

Pour la plupart, ils resteront incarcérés près de 2 ans avant d'être assignés à résidence dans la partie orientale de l'Empire allemand.

La forteresse d'Ehrenbreitstein se trouve sur un rocher en face de la ville allemande de Coblence, surplombant la jonction entre le Rhin et la Moselle (que l'on voit en arrière plan sur cette photo).

Le forteresse d'Ehrenbreistein

Si le lieu est occupé depuis très longtemps à cause de sa position stratégique, les fortifications actuelles datent du XIXème siècle.

Depuis le XIème siècle il y avait un château fort des princes électeurs de Trèves sur le rocher Ehrenbreitstein. Ce château fort, transformé en forteresse au XVIIIème et XIXème siècle, a résisté aux assauts des troupes françaises. Ce n'était qu'en 1799 qu'elle a capitulé, affamée après un siège d'un an.
Les Prussiens reconstruisirent la forteresse entre 1817 et 1828 et en firent une des citadelles les plus puissantes d'Europe.

Publié dans Terre de Migrations

Commenter cet article

djila 29/11/2008 10:31

l'histoire ..et ses séquelles..ses injustices..
djila

houba 27/11/2008 21:30

bien reçu ton mail je vais tester et te tiens au courant! mais dur ce soir à nouveau impossible de se connecter serveur en maintenance. je viens juste de passer après une heure d'essai!!!merci anna k

Jean Michel 27/11/2008 18:54

Coucou Annak merci pour ton passage efectivement quand j'ai vu mon blog en vrac cet après midi au boulot... passe une bonne oirée gros bisous :)

Violette la Dame mauve 27/11/2008 10:11

Mon grand-père m'avait raconté des histoires à ce sujet.
Pour les articles sur la Lorraine comme tu me l'as demandé, le blog concerné est surtout dédié à la poésie et à mes romans mais j'ai trouvé le moyen de parler de la Lorraine en commençant ma biographie en rimes et en images. Le blog qui a davantage d'articles sur la Lorraine est www.violetteruer.com et http://ecritoire.blog4ever.com.
Bonne journée.

Anna K. 29/11/2008 10:05


Bonjour :) je ne connais pas encore celui de blog4ever, je vais le voir.


houba 27/11/2008 10:00

une periode difficile pour la lorraine