Fensch Vallée - Bernard Lavilliers

Publié le par Anna K.

Bernard Lavilliers est né en 1946 dans la région de Saint-Étienne. Fils d'ouvrier communiste, il commence à gagner sa vie comme tourneur sur métaux. Haut lieu de la sidérurgie française, Saint-Étienne a longtemps été surnommée la ville noire, à cause des poussières de charbon recouvrant ses murs. Berceau de l'exploitation minière, elle a été le théâtre de longues luttes sociales.

Chanson phare de son album, Les Barbares, paru en 1976, "Fensch vallée" marque l'envol de la carrière de Bernard Lavilliers, imposant son style dénonciateur des injustices sociales. La vallée de la Fensch se trouve en Moselle, mais pourrait se situer près de Saint-Étienne par son même décor de laminoir, de mines et de copeaux.

Fensch Vallée



Viens petite sœur au blanc manteau
Viens c'est la ballade des copeaux
Viens petite girl in red blue jean
Viens c'est la descente au fond de la mine
Viens donc grand shootée du désespoir
Viens donc visiter mes laminoirs
Viens donc chevaucher les grands rouleaux
Et t'coincer la tête dans un étau
Viens petite femme de St-Tropez
Nous on fume la came par les cheminées
Et si le bonheur n'est pas en retard
Il arrive avec son gros cigare

Viens dans ce pays
Viens voir où j'ai grandi
Tu comprendras pourquoi la violence et la mort
Sont tatoués sur mes bras comme tout ce décor
Pour tout leur pardonner et me tenir tranquille
Il faudrait renier les couteaux de la ville

Viens petite bourgeoise demoiselle
Visiter la plage aux de Wendel
Ici pour trouver l'Eldorado
Il faut une shooteuse ou un marteau
La vallée d'la Fensch ma chérie
C'est l'Colorado en plus petit
Y a moins de chevaux et de condors
Mais ça fait quand même autant de morts
Ma belle femelle de métal
Je t'invite dans mon carnaval
Ici la cadence c'est vraiment trop
Ici y a pas d'place pour les manchots

Viens dans mon pays
Viens voir où j'ai grandi
Tu comprendras pourquoi la violence et la mort
Sont tatoués sur mes bras comme tout ce décor
Pour tout leur pardonner et me tenir tranquille
Il faudrait renier les couteaux de la ville

Tu ne connais pas, mais t'imagines
C'est vraiment magnifique une usine
C'est plein de couleurs et plein de cris
C'est plein d'étincelles surtout la nuit
C'est vraiment dommage que les artistes
Qui font le spectacle soient si tristes
Autrefois y avait des rigolos
Ils ont tous fini dans un lingot
Le ciel a souvent des teintes étranges
Le nom des patelins s'termine par ..ange
C'est un vieux pays pas très connu
Y a pas de touristes dans les rues

Viens dans mon pays
Viens voir où j'ai grandi
Tu comprendras pourquoi la violence et la mort
Sont tatoués sur ma peau comme tout ce décor
Pour tout leur pardonner et me tenir tranquille
Il faudrait renier les couteaux de la ville

Viens petite sœur au blanc manteau
Viens c'est la ballade des copeaux
Viens petite girl in red blue jean
Viens c'est la descente au fond d'la mine
Viens c'est la descente au fond d'la mine

Commenter cet article