Jeanne des Armoises au château de Jaulny

Publié le par Anna K.

Nous quittons la Moselle pour aller dans le département voisin, la Meurthe-et-Moselle où se trouve Jaulny. Là mourrut Jeanne des Armoises qui s'était fait connaître en 1436 dans la région de Metz en se faisant passer pour Jeanne d'Arc, qui aurait échappé au bûcher en 1431.
n 1436, Jeanne des Armoises se présente donc aux frères de Jeanne d'Arc. Ils la reconnaissent pour leur sœur.
Jeanne d'Arc En 1439, elle obtient  de Gilles de Rais (personnage passionnant qui est à l'origine du mythe de Barbe Bleue, plus jeune Maréchal de France de son temps et ancien compagnon d'armes de la vraie Jeanne), qu'il lui confie des soldats de sa troupe avec lesquels elle combat en Poitou.
usqu'en 1440, elle réussit  à donner le change, mais à cette date :
  • elle obtient une audience avec Charles VII après avoir entretenu une correspondance avec lui, pendant quatre ans. Le roi lui demande le secret qu'il partage avec elle. (En 1429, à Chinon, lors de la rencontre mémorable entre Jeanne d'Arc et Charles, nul ne sait ce qu'ils se sont dits, mais le roi en est ressorti avec le visage éclairé). Elle l'ignore.
  • puis soumise à une enquête de l'Université et du Parlement de Paris, elle est démasquée.
Elle admet ensuite publiquement son imposture.
Son cas n'était, à l'époque, pas isolé, un grand nombre de fausses Jeanne d'Arc apparurent dans les années qui suivirent la mort de la Pucelle sur le bûcher de Rouen. Pour ceux qui s'intéressent aux faussaires : les cas des fausses Anastasia (la quatrième fille du Tsar Nicolas II) et du faux prince Dimitri (qui a tenté de se faire passer pour un fils d'Ivan le Terrible afin de devenir tsar) sont intéressants à étudier

Château de Jaulny

eanne des Armoises était, disait-on, la fille adultérine d'Isabeau de Bavière (mère donc de Charles VII) et de Louis d'Orléans, et fut donnée en nourrice à des laboureurs de Domrémy (village de naissance de la véritable Jeanne) : donc la fausse Jeanne serait la demi-soeur de Charles VII.

Elle est morte au château de Jaulny.

Pour vous rendre à Jaulny : Jaulny se situe à une trentaine de kms de Metz, comptez 40 minutes. Itinéraire pour aller à Jaulny : cliquez sur la carte pour l'agrandir

Le château date des XIème et XIIème siècles. Il propose maintenant des chambres d'hôtes.

Publié dans Terre d'Histoire

Commenter cet article

Karolvs 11/12/2008 19:07

ça ne plaît pas , non plus, aux historiens, car les adeptes deces "thèses" qui prétendent faire de l'histoire, font en réalité du roman. IL est vrai que ça se vend beaucoup mieux...

On en parle dans la rubrique histoire du forum lorrain Le Couarail : http://couarail.heberg-forum.net/portal.php ()

Anna K. 15/12/2008 09:25


Je viens d'ailleurs de m'inscrire à ton forum


mirabelle 11/12/2008 18:33

je suis allée sur le site (http://jeannedomremy.ifrance.com) et je trouve ça très documenté. Mais c'est sûr que ça va pas plaire aux mili-catho ni aux grenouilles de bénitier!
pourquoi on n'a jamais parlé des temples celtes de domremy? c'est pourtant facile à vérifier si ça existe vraiment!

Karolvs 11/12/2008 17:36

Ce ne sont pas des informations, mais un roman.

Ce site prétend "apporter un éclairage nouveau", mais ledit "éclairage" est vieux de 200 ans. Le premier "bâtardisant" fut un sous-préfet qui écrivait des pièces de théâtres en 1805.

Les thèses "survivistes" et "bâtardisantes" ne reposent sur rien de tangible. Strictement rien.

Nous parlons aussi de Jeanne d'Arc sur le forum du Couarail.

Cordialement,

armoises 11/12/2008 13:23

allez donc voir les informations sur ce site:
http://jeannedomremy.ifrance.com

Karolvs 09/11/2008 20:32

Salutations cordiales à tous,

Olivier Bouzy vient de publier un livre qui tire au clair les vieilles ficelles exploitées par les bâtardisabts et les survivistes (c'est ainsi qu'on nomme ceux qui prétendent prouver que Jeanne d'Arc était une princesse royale et qu'elle ,a survécu au bûcher de Rouen. Ce livre s'appelle "Jeanne d'Arc, l'histoire à l'endroit".

L'historienne spécialiste de Jeanne d'Arc, Colette Beaune, vient aussi de publier un livre qui démonte une par une toutes les fariboles et billevesées écrites depuis des siècles : "Jeanne d'Arc, vérités et mensonges".

Anna K. 12/11/2008 09:42


Merci de l'info Karolvs :) je trouve follement intéressantes les bilevesées, c'est très symptomatique de notre époque ce besoin de ne pas croire la vérité établie