L'artilleur de Metz

Publié le par Anna K.

Après les pages glorieuses et sanglantes du Premier Empire, la vie militaire française sombre dans l'ennui et le rôle de l'armée dans la société devient subalterne.
Les officiers préfèrent s'occuper de leur carrière et de leurs activités mondaines (ce qui revient souvent au même) plutôt que de leurs hommes. Ceux-ci, souvent laissés à l'abandon, se complaisent dans l'ivrognerie et les rixes.
La population civile supporte de moins en moins ces soudards : "L'indulgence est épuisée à l'égard de leurs chapardages, de leurs ivresses tumultueuses, de tant de lourdes facéties (...) dont l'issue est parfois tragique et dont le récit gonfle les dossiers de police".

La chanson de l'artilleur de Metz relate cette époque.


  Amusant, elle existe en deux versions : la première tout public

Quand l'Artilleur de Metz
Arrive en garnison
Toutes les femmes de Metz
Préparent leur p'tite maison
Pour montrer le chemin
A l'Artilleur coquin
Qui bientôt en vainqueur
Entrera dans leur cœur     Artilleurs, mes chers frères
A sa santé buvons un verre,
Et répétons ce gai refrain
"Vive l'Artilleur, les femmes et le bon vin"
    Quand l'Artilleur de Metz
Demande une faveur
Toutes les femmes de Metz
L'accordent avec chaleur
Et le mari cornard
Craint veinard
Qui, malgré pluie et vent
Va toujours de l'avant
       
Quand l'Artilleur de Metz
Quitte sa garnison
Toutes les femmes de Metz
Se mettent à leur balcon
Pour saluer au départ
Cet Artilleur chicard
Qui leur a si souvent
Prouvé son dévouement

Et la seconde, à ne pas mettre sous tous les yeux :

Quand l'artilleur de Metz
Arrive en garnison
Toutes les femmes de Metz
Se foutent le doigt dans l'con
Pour préparer l'chemin
A c't'artilleur rupin
Qui leur foutra si bien
Sa pine dans le vagin

Refrain
Oh artilleur mon frère
A ta santé buvons un verre
Et reprenons ce gai refrain
Vivent les artilleurs, les femmes et bon vin !

Quand l'artilleur de Metz
Demande une faveur
Toutes les femmes de Metz
L'accord' à lui de bon coeur
Et les maris cornards
Voient c't'artilleur queutard
Baiser éperdument
La fille et la maman

Refrain
Quant l'artilleur de Metz
Change de garnison
Toutes les femmes de Metz
Se mettent à leur balcon
Pour saluer l'départ
De c't'artilleur queutard
Qui leur a tant foutu
Sa pine dans l'trou du cul
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

houba 05/03/2009 10:27

je ne connaissais pas du tout! bonne journée